Les arnaques dans le domaine du coaching.

L’industrie du développement personnel à travers le coaching est très critiqué, car il est envahi par des arnaqueurs promettant souvent des résultats, mais qui au final ne produit aucun bienfait. Est-ce vraiment le cas ? Comment faire pour ne pas être la victime de ces coachs malveillants ? Analysons de près le côté sombre du coaching professionnel.

L’univers des fausses promesses

Le problème le plus imposant dans le domaine du coaching professionnel est que ceux qui vendent leur service font des fausses promesses. Ils assurent à leur coaché des résultats incroyables voire insensés pour les convaincre qu’ils maîtrisent leur métier. Ils vous font miroiter des choses irréalisables et promettent qu’ils vont changer votre vie pour qu’elle soit parfaite. Comme vous n’y connaissez rien, vous aurez tendance à vous laisser convaincre et vous tomberez facilement dans le piège. Ces arnaques ne se produisent pas uniquement dans le cadre du développement personnel, mais aussi dans d’autres secteurs comme la vente. Ces coachs malhonnêtes lisent des livres sur le coaching, cherchent des programmes audio à la bibliothèque et s’autoproclament coachs. Mais est-ce vraiment suffisant ?

Comment reconnaître les arnaqueurs ?

Avec un peu de pratique, il est facile de reconnaître un vrai coach d’un manipulateur. Il vous faudra utiliser votre bon sens. Si vous trouvez que les résultats qu’ils annoncent sont trop parfaits, il vous faudra vous interroger. Vous pouvez vous renseigner sur le sujet et vous faire une idée par vous-même. Si le coach professionnel vous dit que vous obtiendrez des résultats rapidement et facilement, méfiez-vous, car qui dit coaching professionnel dit implication personnelle à 100 %. Les changements prennent du temps, puisque le coach va d’abord analyser votre situation, votre problématique, mettre en place un contrat, élaborera des objectifs à atteindre selon vos besoins. Puis il mettra en place un processus. Ces étapes peuvent durer jusqu’à 6 mois en fonction de vos attentes. Ce ne sera donc pas facile.

Sélectionner plusieurs coachs et faire le tri

Au-delà de la formation et de l’expérience, il vous faudra vous fier au bouche à oreille. Vous avez des proches qui ont déjà eu recours à un coach professionnel et elles ont eu des résultats concrets ? C’est l’occasion de s’entretenir avec leur coach scolaire et de voir s’il peut également vous aider à résoudre vos problèmes. Si ce n’est pas le cas, faites une petite recherche sur internet. Sélectionnez des professionnels qui vous paraissent sérieux. Généralement, les sites montrent le parcours du coach professionnel. Cela englobe ses formations, ses références, son expérience dans le domaine etc…

Faites confiance à ceux qui sont membres des fédérations ou des associations de coaching. Puisque ces établissements proposent des cursus sérieux et plus qualitatifs, vous aurez à faire à des professionnels chevronnés.

Un coach n’est surtout pas un conseiller, si vous en voyez un comme ça, partez !

Un coach professionnel accompagne une personne vers la réussite d’un objectif par une expertise très précise (qui ne s’invente pas) et très neutre, c’est à dire en aidant le coaché à faire des prises de conscience et à avancer par lui-même, selon ses choix à lui. Il est déontologiquement totalement proscrit de donner des solutions et de conseiller, tout le danger est là, car on ne respecte alors plus chaque individu, qui est différent de nous. Le coach ne doit jamais interpréter, car ce n’est pas un psy. Il ne cherche pas non plus à comprendre et à regarder en arrière mais donne les moyens à la personne de mieux se connaître et de contourner ses blocages pour atteindre ses buts, au présent et pour l’avenir. D’autres part, un coach n’est pas un formateur. Et enfin, ce n’est surtout pas un gourou.

Le problème du non cadrage actuel de la profession est que beaucoup de personnes s’auto proclament effectivement coach sans aucune expertise, et le danger sur autrui est alors considérable.

Cela ne veut pas dire qu’un (vrai) coach n’est pas un vrai métier particulièrement utile et bénéfique. Juste que si vous décidez de choisir un coach pour atteindre un but quel qu’il soit, alors il est primordial de vérifier que celui-ci a une certification d’état inscrire au RNCP (le RNCP est consultable sur le site du gouvernement ici, en tapant le mot « coach » dans la recherche : https://www.francecompetences.fr

C’est important car beaucoup d’organismes font preuve d’imagination en mettant sur le site « accréditation d’état », « certification », ou ce genre de choses qui n’ont en fait aucun apport légal. Seul l’inscription au RNCP compte comme certification d’état). Les plus précises et hautes étant celles de niveau I. Et il n’y a actuellement que 4 écoles les dispensant en France, dont la Haute École de Coaching (Évolution et perspective), Linkup, et la HEC).

Ça, c’est pour la certification. Ensuite, il a quand même des coach qui n’ont pas cette certification mais on fait valider leur acquis par les associations du réseaux professionnel de coaching qui n’acceptent que des coachs accrédités par l’état, dont les acquis ont été validés ou la certification inscrite au RNCP.

Si vous optez pour un coach réellement certifié d’état (vous êtes en droit de vérifier auprès de l’organisme ou du coach), ou membre d’une de ces associations de coachs, alors je peux vous assurer d’un coaching professionnel et de qualité, ou le coaché est totalement respecté, et le coach, neutre et respectant la déontologie du (vrai) métier de coaching.

D’autres part, pour information, il faut savoir qu’un coach professionnel détectant un besoin de traitement d’ordre psychologique, en lien avec la demande du client, refusera systématiquement le coaching. En effet, nous ne sommes pas psy et ne pouvons aider que des personnes psychologiquement sans problème en lien direct ou indirect avec l’objectif du client. Si ce n’est pas le cas, nous ne pouvons que les orienter, si tel est leur propre choix, vers un autre type de professionnel plus adapté. Nous nous le devons de part notre éthique, et aussi car un coaching ne sert alors absolument à rien à ce stade. Le rôle d’un coach est d’accompagner les personnes d’un point A à un point B en toute bienveillance, respect, éthique et neutralité. Les coaché sont toujours des personnes en transition de vie, souhaitant atteindre un but quel qu’il soit, mais ce but est toujours factuel, jamais d’ordre psychologique.

Enfin, sachez que de nombreux coachs certifiés ce battent pour faire cadrer la profession et qu’un jour il ne puisse y avoir que des coachs certifiés d’état pouvant exercer ce métier. En attendant, le coaching est sincèrement un merveilleux métier, mais il vous revient pour l’instant de vérifier le professionnalisme de celui vers lequel vous vous orientez.


INBS

Create Your Account

Let’s get you started and ready to experience the financial solutions of tomorrow with INBS.

https://access.inbs.io/join/roqm1dwq27


Partagez cet article

image_pdfimage_print

Laisser un commentaire