Oxyde nitrique

Tout ce que vous devez savoir sur l’oxyde nitrique.

L’oxyde nitrique est un gaz qui dilate les vaisseaux sanguins et qui renforce la congestion musculaire lors des entraînements de musculation. Les précurseurs de N.O ont pris d’assaut les étagères des boutiques de compléments alimentaires depuis un peu plus de 10 ans, et pour cause. Leur utilisation permettrait de renforcer les capacités physiques, de s’entraîner mieux et de bénéficier d’une congestion musculaire et d’une vascularité jamais vues auparavant.

Mais qu’en est-il vraiment ?
Comment l’oxyde nitrique peut-il améliorer les performances sportives ?
Comment utiliser les compléments alimentaires au mieux pour bénéficier d’une progression au top ?

Nous faisons le point sur l’histoire du N.O, son mode d’action et son utilisation lors des entraînements et des compétitions.

L’oxyde nitrique, ou monoxyde d’azote, est une molécule produite par l’endothélium (la couche interne des vaisseaux sanguins), mais également par le cerveau et les globules blancs. Il agit comme un messager chimique entre les 50 milliards de cellules qui composent notre corps.

L’oxyde nitrique est un agent déterminant pour la santé générale. En effet, des taux élevés d’oxyde nitrique impliquent une tension artérielle plus basse, des risques réduits d’incidents cardiaques et aussi … de meilleures érections.

En revanche, des taux trop réduits de monoxyde d’azote augmentent les risques d’hypertension, d’attaques, de crises cardiaque et de diabète.

Comment l’oxyde nitrique agit-il dans notre corps ?

De nombreuses études ont été conduites sur l’action du monoxyde d’azote dans le corps, et ses bénéfices sur la santé et le bien-être sont avérés :

– Meilleure mémoire grâce à une meilleure transmission des informations entre les neurones

– Plus d’endurance et de force

– Une meilleure régulation de la pression artérielle

– Une réduction des inflammations

– Une meilleure qualité de sommeil

– Un système immunitaire plus apte à combattre les bactéries et les tumeurs

– Une meilleure motricité gastrique

– Une meilleure répartition des nutriments et de l’oxygène

– Une meilleure régulation de l’insuline

Comment augmenter ses taux de n.o ?

Pour augmenter naturellement ses taux de monoxyde d’azote, la première étape est de faire du sport, et surtout de la musculation. Les contractions musculaires provoquent une augmentation de la concentration de N.O dans les muscles : les muscles gonflent et sont plus vascularisés, ce qu’on appelle la congestion musculaire.

Il existe certains aliments réputés pour augmenter naturellement la production d’oxyde nitrique.

– La roquette, le cresson, la laitue et le cerfeuil
– Le céleris
– La grenade
– La rhubarbe
– L’ail
– Le chocolat noir
– La pastèque (la partie blanche de la peau)
– La betterave
– Les concombres
– Les amandes

Si vous souhaitez augmenter vos taux d’oxyde nitrique de façon plus radicale, optez pour les acides aminés.

L’arginine

Cet acide aminé semi-essentiel est un précurseur direct de l’oxyde nitrique, couramment utilisé dans les traitements de maladies cardiaques, de l’hypertension et du cholestérol, notamment grâce à sa capacité à augmenter les taux de monoxyde d’azote. L’arginine est également utile dans le traitement du diabète parce que cet acide aminé améliore la sensibilité à l’insuline. Enfin, c’est un détoxifiant puissant, qui aide le corps à se débarrasser de l’ammoniaque produit en excédant (lors de régimes hyperprotéinés par exemple). L’arginine est donc un acide acide aminé de référence pour la production d’oxyde nitrique.

La citrulline

La citrulline est un acide aminé non essentiel qui augmente les taux de monoxyde d’azote de façon plus efficace que la L-Arginine, puisque la citrulline peut se convertir en L-Arginine. La citrulline peut être consommée sans risque à hautes doses et sur de longues périodes, et est parfaitement assimilée par le corps. Elle est également utilisée en médecine pour faire baisser la tension et diminuer les risques de maladies cardiaques. De nombreuses études sur la citrulline et le sport démontrent que la consommation de citrulline avant un effort physique réduit la fatigue et augmente les performances.

L’oxyde nitrique et les performances sportives

Les « boosters » d’oxyde nitrique sont couramment utilisés dans le milieu du bodybuilding pour la congestion musculaire qu’ils provoquent, mais également pour leurs propriétés antiacides. En effet, les précurseurs d’oxyde nitrique tels que la citrulline ou l’arginine réduisent l’accumulation d’acide lactique, ce qui a pour effet immédiat une réduction de la fatigue et de meilleures performances, mais également une bien meilleure récupération musculaire. Ce n’est pas tout. En améliorant la sensibilité à l’insuline, les précurseurs de monoxyde d’azote améliorent la définition musculaire et l’utilisation du glucose pendants les efforts physiques.

Les bénéfices concrets de l’oxyde nitrique

– Un meilleur afflux sanguin
– Neutralisation des radicaux libres
– Une meilleure oxygénation cellulaire
– Une meilleure vélocité musculaire
– Une meilleure utilisation du glucose
– Plus de puissance
– Plus de croissance musculaire

Pour renforcer ses effets bénéfiques sur les performances, y sont ajoutés :

– De la caféine pour ses propriétés énergisantes afin de renforcer la concentration et augmenter les niveaux d’énergie.

– Des adaptogènes pour renforcer les effets de la caféine sur les capacités cognitives et soutenir l’activité des surrénales.

– De la béta-alanine pour simuler l’action de la créatine (sans présence de créatine), et également pour retarder l’accumulation d’acide lactique.

– De la tyrosine pour booster le métabolisme et augmenter la vigilance.

– De la taurine pour renforcer l’oxygénation cellulaire.

– De l’acétyl l-cartinine pour mieux utiliser les glucides et les graisses lors des efforts physiques.

.

Augmentez votre consommation d’antioxydants

L’oxyde nitrique est une molécule instable qui se dégrade rapidement dans le sang et doit donc être constamment reconstituée. Une façon d’augmenter sa stabilité et de limiter sa dégradation est de consommer des antioxydants. Les antioxydants sont des molécules qui neutralisent les radicaux libres, qui contribuent à la courte durée de vie de l’oxyde nitrique. Ces antioxydants se retrouvent dans tous les aliments, mais surtout dans les aliments d’origine végétale, comme les fruits, les légumes, les noix, les graines et les grains.

Quelques antioxydants importants incluent :

  • Vitamine C : Cet antioxydant aide votre corps à former les tissus conjonctifs, y compris la peau, les os, les tendons et le cartilage. Il produit également des substances chimiques cérébrales qui aident les cellules nerveuses à communiquer.
  • Vitamine E : Cet antioxydant protège les cellules contre les effets nocifs des radicaux libres, qui sont censés contribuer au vieillissement et à la maladie. Il joue également un rôle important dans le maintien d’un système immunitaire fort.
  • Polyphénols : Cette catégorie d’antioxydants est associée à plusieurs avantages pour la santé, notamment une réduction du risque de cancer et de maladies cardiovasculaires.
  • Glutathion : Mère de tous les antioxydants, le Glutathion est le maître antioxydant et détoxifiant de chaque cellule de votre corps.

.

Plusieurs études ont démontré que l’ingestion de précurseurs du monoxyde d’azote, comme le nitrate ou la citrulline, avec des antioxydants permet de maintenir des niveaux plus élevés d’oxyde nitrique dans votre organisme en aidant à réduire sa dégradation.

Les légumes riches en nitrates sont également riches en antioxydants, ce qui explique probablement pourquoi les légumes sont si efficaces pour augmenter et maintenir des niveaux optimaux d’oxyde nitrique.

L’oxyde nitrique fonctionne en tant que booster d’énergie, mais il brûle aussi les graisses, aide à construire du muscle, à récupérer et vous fait gagner du volume en dilatant les vaisseaux sanguins.

L’oxyde nitrique pour l’énergie

Pour prendre du muscle, il est nécessaire de s’entraîner dur. Les sessions d’entraînement intenses requièrent beaucoup d’énergie. Être d’attaque tous les jours relève de l’impossible et un booster d’oxyde nitrique peut vous aider à émerger et sauver une séance qui s’annonçait peu efficace à cause de la fatigue. L’oxyde nitrique fournit de l’oxygène aux muscles sollicités pendant l’effort. Grâce à cela, vous pourrez aller plus loin dans vos séries. L’oxyde nitrique vous permet donc de vous entraîner plus dur et plus longtemps.

L’oxyde nitrique pour brûler les graisses

Tout le monde souhaite avoir un pourcentage de graisse le plus bas possible. Que vous souhaitiez perdre du tissu adipeux tout en gardant votre masse musculaire ou prendre en masse tout en minimisant la prise de graisse, il est important de garder un métabolisme aussi rapide que possible. Un booster de N.O a cette capacité, encourageant le corps à brûler les graisses comme énergie.

L’oxyde nitrique optimise la récupération

Une récupération adéquate est essentielle pour construire du muscle et maximiser la performance athlétique. Quand on parle de récupération, on veut mettre toutes les chances de son côté. L’oxyde nitrique apporte les nutriments de manière rapide et efficace aux muscles, réparant les tissus et réduisant la fatigue. Vous serez d’attaque pour les prochaines sessions, car moins courbaturé !

L’oxyde nitrique pour une congestion maximale (pump)

Tout le monde sait à quelle point cette sensation est agréable lorsqu’on se sent tout congestionné après une série dans sa salle de musculation. Un booster d’oxyde nitrique va augmenter dramatiquement cette volumisation, donnant non seulement un coup de boost à vos sensations durant vos séries, mais aussi à votre motivation !

L’oxyde nitrique optimise la prise de masse musculaire

Le fait de pouvoir s’entraîner plus intensivement et plus longtemps avec une meilleure concentration va favoriser une prise de masse plus rapide, quoi qu’on en dise. Des charges plus lourdes et une plus grande intensité sont toujours synonymes de progression !

Augmentez vos taux d’oxyde nitrique pour votre santé, mais également pour atteindre plus rapidement vos objectifs de construction musculaire, de prise de masse ou de définition. Choisissez une formule qui vous est adaptée ou concoctez vous-même votre booster de N.O à partir des ingrédients susmentionnés.

.

Conseils utiles

– N’utilisez pas de bains de bouches antiseptiques. Ils tuent les bonnes bactéries de la bouche, qui participent à la production de monoxyde d’azote.

– Consommez des antioxydants. La vitamine C, la vitamine E et le Glutathion protègent le monoxyde d’azote et maintiennent ainsi un taux élevé.

– Prenez soin de votre récupération. Le manque de sommeil et une récupération incomplète épuisent les taux de N.O, en plus d’entraver vos sécrétions hormonales.

– Respirez par le nez. Les sinus produisent aussi du N.O. Lorsque vous respirez par le nez, vos poumons peuvent bénéficier de l’action vasodilatatrice de l’oxyde nitrique, et vos muscles aussi !

La balle est dans votre camp !

En aucun cas les informations et conseils proposés ne peuvent remplacer une consultation ou un diagnostic posé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls à même d’évaluer adéquatement votre état de santé.

.

Pour obtenir votre Glutathion.

.

.

Créez votre compte client privilégié maintenant et passez votre commande pour obtenir votre Glutathion en quelques clics !

Cliquez ici pour commencer : https://om.run/!vjajaxa

.

Pour plus d’informations, contactez moi dès maintenant sur WhatsApp : +33 609 350 431
Chaine Youtube : https://www.youtube.com/@One_More_International
Chaine Telegram : https://t.me/One_More_International

.

.

.




Glutathion

Glutathion, roi des antioxydants, l’antioxydant ultime.

Le glutathion s’impose au fil des années comme le protecteur cellulaire ultime contre le stress oxydatif à l’origine de nombre de maux qui nous tracassent avec l’âge. Son vaste champ d’action en fait un soutien bienvenu, spécialement après 50 ans lorsque sa production endogène décline fortement.

Nous abordons souvent ici les nombreux composés susceptibles de jouer un rôle protecteur contre les réactions oxydatives, tels que les polyphénols, les flavonoïdes, les vitamines , les lignanes ou encore les éléments traces comme le sélénium. Dans cette grande famille des antioxydants, le resveratrol ou la coenzyme Q10 sont probablement, à l’heure actuelle, parmi les plus connus du grand public.

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/?term=glutathione

Le surdoué de la famille des antioxydants

Le glutathion semble pourtant coiffer tout ce beau monde au poteau dans la course à l’efficience contre les radicaux libres, ces vilains pourfendeurs de notre intégrité immunitaire, cellulaire et tissulaire. En fait, cette aptitude est inhérente à son très fort pouvoir dit « réducteur », grâce auquel la boucle ininterrompue des processus d’oxydation/réduction reste « à l’équilibre ». Le glutathion permet ainsi à un grand nombre de molécules du corps de retrouver (ou de se maintenir sous) leur forme réduite, ralentissant ainsi l’oxydation cellulaire.

La recherche attribue également au glutathion un pouvoir inégalé dans la neutralisation d’agents pathogènes comme les métaux lourds, les microparticules issues de la pollution atmosphérique, les polluants domestiques, les résidus de médicaments, et même la radioactivité.

Le glutathion assure aussi une importante mission de signalisation et régulation dans le cycle de vie cellulaire, contribuant notamment à réguler la prolifération et l’apoptose. Il interagit par ailleurs avec des vitamines (notamment vitamines C et E qui seraient ineffectives sans lui) et des enzymes, entre autres.

La production endogène diminue avec l’âge

Le glutathion est élaboré par notre propre organisme à partir de trois acides aminés : l’acide glutamique, la cystéine et la glycine . En premier lieu, ce sont la cystéine et l’acide glutamique qui s’associent pour former l’γ-glutamylcystéine sur laquelle vient ensuite se greffer la glycine, tout cela grâce à l’intervention d’enzymes spécifiques.

On trouve communément les trois acides aminés requis dans l’alimentation. Si les amandes, les graines de courge, les pois et les lentilles.

Le glutathion liposomé, le plus puissant des antioxydants.

Pour rappel, le glutathion est un antioxydant endogène qui prévient les dommages des composants cellulaires importants provoqués par les dérivés actifs de l’oxygène tes que des peroxydes, des radicaux libres et des ions oxygénés. Il existe dans notre organisme sous forme oxydée (GSSG) et réduite (GSH). Sa production est réalisée par le foie mais il est aussi présent dans les fruits, les légumes comme le brocoli, les poissons et également les viandes.

Le stress oxydatif

La création de radicaux libres est naturelle pour tout organisme vivant en aérobie puisque toutes les réactions chimiques utilisent l’oxygène, qui est, comme son nom l’indique, un oxydant. L’organisme vit et rouille progressivement, à l’instar du métal abandonné à l’air libre. Notre hygiène de vie délétère à base de pollutions endogènes et exogènes a pour effet de multiplier les radicaux libres. Cette surproduction par rapport à nos défenses est communément appelée stress oxydant, ou stress oxydatif.

Puissant antioxydant

Le glutathion est l’antioxydant le plus important des cellules, les protégeant des dérivés actifs de l’oxygène qui peuvent détruire des composantes cellulaires (membranes, l’ADN) en l’espace de micro-secondes, à l’intérieur même de la cellule. Il participe au recyclage d’autres antioxydants comme les vitamines C et E et se lie aux toxines pour les transformer en composés hydrosolubles, facilement éliminés dans la bile ou les urines. Le glutathion participe également à l’éradication des métaux lourds de l’organisme. Malheureusement, il diminue en fonction de l’âge. Pour donner un ordre d’idée, des études constatent une perte de 15 % de son taux dans l’organisme entre 21 et 30 ans, 25 % entre 31 et 40 ans, 34 % entre 41 et 50 ans, et 40 % à plus de 51 ans.

Des indications multiples

Pourtant, le glutathion agit sur de nombreux compartiments métaboliques et a des actions particulièrement bénéfiques sur de nombreuses maladies.

Les maladies neurodégénératives
Le vieillissement s’accompagne d’une chute importante de nos niveaux de glutathion. Des niveaux faibles sont associés à certains troubles neuro-dégénératifs tels que la sclérose en plaques, Alzheimer ou Parkinson.

Cancer
Le glutathion permet d’éliminer plusieurs cancérogènes tout en participant à l’optimisation du système immunitaire qui joue un rôle anti-tumoral majeur. Lors de traitements médicaux très durs comme la chimiothérapie, un taux suffisant de glutathion permet de protéger les cellules saines des effets de la chimiothérapie.

Maladies cardiovasculaires
L’élévation des niveaux de glutathion combat l’oxydation des gras présents dans la circulation sanguine, incluant le cholestérol, et -retarde le processus de formation de plaques dans les artères, cause sous-jacente de la plupart des problèmes cardiaques.

Diabète
Les diabétiques sont plus sujets aux infections et problèmes circulatoires menant aux problèmes cardiaques, lésions rénales et cécité. Le glutathion protège des complications liées au diabète.

Maladies pulmonaires
Les médecins utilisent les médicaments précurseurs de glutathion dans plusieurs affections -pulmonaires, incluant l’asthme, la bronchite chronique, l’emphysème et la fibrose pulmonaire.

Maladies digestives
Le glutathion protège de l’inflammation présente dans les cas de gastrite, d’ulcères gastro-duodénaux, de pancréatite et d’inflammation intestinale comme la maladie de Crohn.

Maladies rénales
Les patients atteints de lésions rénales ou en dialyse présentent des hauts niveaux d’oxydation suite au stress et une diminution des niveaux de glutathion. L’élévation du glutathion aide à prévenir l’anémie.

Le glutathion liposomé ou liposomal, une forme nettement plus puissante

Le glutathion est disponible sous forme de comprimés ou de poudre dans beaucoup de laboratoires mais ce n’est pas la forme la plus efficace car, pris par voie orale, il est partiellement détruit par l’acidité de l’estomac.

La forme la plus assimilable et la plus puissante est le glutathion liposomal aussi appelé glutahion liposomé. Cette forme galénique existe sur le marché depuis 2016 environ.

Les liposomes sont des vésicules formées d’une bicouche phospholipidique ayant au centre un compartiment aqueux. La technologie d’encapsulation liposomale permet de protéger le produit encapsulé contre les attaques acides de l’estomac et permet de délivrer le produit directement dans le sang, où il -pourra ensuite être véhiculé intact jusqu’aux cellules.

Le secret réside dans le fait que le produit est protégé par la microsphère liposomale et n’en sort que quand la sphère entre en contact avec la surface d’une cellule. Le produit est alors transféré directement dans la cellule, à travers la membrane extérieure, et est donc encore intact lors de sa livraison au cœur de la cellule !

Le Glutathion au sein de l’organisme

Le glutathion est présent naturellement dans notre organisme sous forme oxydée (GSSG) et réduite (GSH), sa synthèse est réalisée par le foie. Il permet les échanges d’énergie à l’intérieur de la cellule. A partir de 45-50 ans, la production de glutathion réduit (GSH) est en déclin, tandis que le glutathion oxydé (GSSG) augmente.

La force d’une solution liposomale

Les liposomes permettent de transporter de façon précise et ciblée une substance dans les cellules du corps. Constitués de la même graisse que les membranes cellulaires, les liposomes se fondent facilement dans la barrière cellulaire. Les solutions liposomales ont donc la particularité de protéger les protéines des cellules et de mieux transporter les principes actifs du produit, permettant ainsi une meilleure absorption par le corps. À l’intérieur de sa « capsule » liposomale, le produit est ainsi paré contre les attaques gastriques et peut être véhiculé directement dans le sang pour arriver entier au coeur des cellules.

Trouve-t-on le glutathion dans notre alimentation ?

Le glutathion fait partie de ces antioxydants que l’on ne trouve pas ou en quantité très faible dans notre alimentation, sachant qu’en plus il est très mal absorbé de cette manière. Par contre, il est possible d’aider l’organisme à remonter naturellement son taux de glutathion, notamment en favorisant les aliments qui contiennent les précurseurs du glutathion, soit les 3 acides aminés qui le composent. On peut donc retrouver l’acide glutamique, la cystéine et la glycine dans les champignons, les asperges, les poissons, les viandes, les noix, les framboises, ou encore l’avocat.

Il est important plus généralement de consommer des aliments riches en antioxydants et limitez ceux qui génèrent des radicaux libres (comme les graisses trans), afin de préserver les taux de glutathion naturel du corps.

Voici d’autres aliments qui peuvent aider à reconstituer le stock de glutathion de l’organisme :

Les aliments riches en vitamine C, comme les fruits (fruits rouges, agrumes, kiwis, ..), les poivrons, les pommes de terre, etc..

Les aliments riches en vitamines de groupe B, soit :

– Le porc maigre, les graines de tournesol ou encore le germe de blé pour la vitamine B1.

– Les oeufs, le poisson, les épinards, le brocolis ou encore les yaourts au lait cru pour la vitamine B2.

– Le foie, les oeufs, le poisson et la viande pour la vitamine B3.

– Les légume secs, la volaille, les pommes de terre, le foie, les rognons, l’avocat, le yaourt ou le coulis de tomate pour la vitamine B5.

– Les épinards, les bananes, le melon, les légumes secs, la volaille, la viande rouge, les poissons, les céréales complètes ou encore le curcuma pour la vitamine B6.

– Le foie, les légumes verts et les légumes secs pour la vitamine B9.

– Tous les aliments d’origine animale pour trouver la vitamine, certains champignons ou certaines algues pour trouver la vitamine B12.

– Les aliments riches en vitamine E, soit les oléagineux (noisettes, amandes, noix, les graines de tournesol, …), le germe de blé, les huiles végétales ou encore l’avocat.

– Les aliments riches en sélénium, soit les poissons gras, le foie, les fruits de mer (crevettes, huîtres, noix de Saint-Jacques, …), les champignons de Paris, les oignons, le poulet, le riz complet, l’avoine, l’orge ou encore les noix.

– Les aliments riches en zinc, soit les poissons, les algues, les oeufs, le foie, la viande, les fruits à coque, le fromage, les haricots, le germe de blé, le potiron, les flocons d’avoine ou encore le riz complet.

– Les aliments riches en soufre, ce dernier se retrouve dans deux acides aminés, la cystéine et la méthionine. On le retrouve surtout dans les aliments protéinés d’origine animale, soit dans le poisson, la volaille ou encore le boeuf. Mais on peut également le retrouver dans certains légumes, comme les crucifères (tous les choux, brocoli, cresson, …) ou encore les oignons, l’ail et les échalotes.

– Quelques aliments qui contiennent du glutathion, soit l’avocat, l’asperge, l’épinard ou encore le gombo.

Faut-il alors se complémenter en glutathion réduit ?

Si votre mode de vie génère beaucoup de radicaux libres (mauvaise alimentation, environnement pollué, tabagisme, stress chronique, etc…), il peut être intéressant de se complémenter en glutathion.

Cela est davantage conseillé pour les personnes âgées, car le vieillissement affaiblit le stock de glutathion et la capacité du corps à le renouveler.

Une analyse récente effectuée en 2018 montre que la complémentation en glutathion remonte efficacement le taux de glutathion sanguin (près de 40% après une semaine), l’organisme profitant alors pleinement de tous les bienfaits naturels du glutathion.

Sources :

« Glutathione as a Marker for Human Disease », Advances in Clinical Chemistry, 2018.

« Mitochondrial Glutathione, a Key Survival Antioxidant », Antioxydants & Redox Signaling, novembre 2009

« Mitochondrial Glutathione : Recent Insights and Role in Disease », Antioxydants, septembre 2020 –

« The Role of Glutathione in Protecting against the Severe Inflammatory Response Triggered by Covid-19 », Antioxydants, juillet 2020 –

« Paracetamol-Induced Glutathione Consumption: Is There a Link with Severe Covid-19 Illness? », Frontiers in Pharmacology, octobre 2020 –

« Glutathione Supplementation as an Adjunctive Therapy in Covid-19 », Antioxydants, septembre 2020 –

« Unraveling the Potential Role of Glutathione in Multiple Forms of Cell Death in Cancer Therapy », Oxidative Medicine and Cellular Longevity, juin 2019 –

.

En aucun cas les informations et conseils proposés ne peuvent remplacer une consultation ou un diagnostic posé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls à même d’évaluer adéquatement votre état de santé.

Pour obtenir votre Glutathion.

.

.

Créez votre compte client privilégié maintenant et passez votre commande pour obtenir votre Glutathion en quelques clics !

Cliquez ici pour commencer : https://om.run/!vjajaxa

.

Pour plus d’informations, contactez moi dès maintenant sur WhatsApp : +33 609 350 431
Chaine Youtube : https://www.youtube.com/@One_More_International
Chaine Telegram : https://t.me/One_More_International

.

.

.




Rôle du Glutathion

Le rôle du Glutathion dans le cadre de la vaccination Covid-19

Le glutathion est nécessaire dans de nombreuses étapes de la réponse immunitaire. Des niveaux élevés de glutathion permettent donc à l’organisme de produire plus de globules blancs constituant la première ligne de défense du système immunitaire. Le glutathion est ainsi indispensable à la multiplication des lymphocytes nécessaires au développement d’une réponse immunitaire forte et pour que les lymphocytes tueurs (NK) soient capables de détruire les cellules indésirables. Dans cet article nous parlerons de l’impact des carences et des excès micro-nutritionnels sur la morbidité et la létalité de la Covid-19 nécessitant une prise en charge précise et personnalisée. En effet, un schéma de suivi micro-nutritionnel permettrait de fait de limiter la gravité de la maladie, ainsi que de préparer les patients qui se font vacciner à une meilleure efficacité du vaccin.

Quel est le rôle du Glutathion dans l’organisme ?

Le glutathion est un tripeptide composé de 3 acides aminés : La cystéine, la glycine et le glutamate. Il contribue à l’état de santé du corps et des poumons, et joue également un rôle central dans la protection des cellules contre les dommages cellulaires induits par le stress oxydatif, mais aussi dans la détoxification des xénobiotiques et du métabolisme des médicaments.

Le rôle du glutathion est de réguler l’équilibre entre l’immunité innée et l’inflammation, mais aussi l’infiltration de leucocytes au site d’infection pour tuer les bactéries.

Quel est le lien entre le Glutathion et la Covid-19 ?

La Covid-19, mais aussi son vaccin se nourrissent de ce glutathion et n’hésitent pas à puiser dans nos réserves; engendrant ainsi un large éventail de conditions pathologiques. La résistance aux maladies virales est donc en corrélation positive avec l’étendue des réserves de glutathion.

Les facteurs de risque d’infection sévère par Covid-19 sont de fait associés à une diminution ou à une déplétion du glutathion intracellulaire.

Des niveaux plus élevés de glutathion ont au contraire, été associés à une meilleure réactivité individuelle aux infections virales. Le glutathion est connu en effet, pour protéger les cellules immunitaires de l’hôte opérant dans des environnements de stress oxydatif, tout en contribuant à leur fonctionnement optimal.

Quels sont les risques d’une carence en Glutathion lors d’une contamination à la Covid-19 ?

La carence en glutathion dans le liquide alvéolaire chez les patients atteints d’œdème pulmonaire ou de détresse respiratoire (ARDS) liés à la Covid-19, s’est avérée corréler avec l’augmentation des lésions et de l’inflammation des cellules pulmonaires médiées par les ROS (Reactive Oxygen Species). Incidemment, l’ARDS et la tempête de cytokines caractérisent les dernières étapes de la Covid-19.

Un déficit en glutathion entraîne donc l’activation du facteur von Willebrand et l’accumulation de ROS, qui affectent la coagulation et l’activation plaquettaire, altèrent la fonction endothéliale et prédisposent au risque d’événements thrombotiques, notamment, l’hypercoagulation; une complication potentiellement mortelle importante chez les patients atteints de Covid-19.

Pourquoi est-il recommandé de faire une cure de Glutathion lors d’une contamination à la Covid-19 ou dans le cadre de la vaccination Covid ?

Des faibles taux plasmatiques de glutathion ont été identifiés avec trois autres indicateurs cliniques (âge, rapport CD3 et protéines totales) comme prédicteur des symptômes graves/critiques des patients infectés par le COVID-19. Toutes ces données ont une pertinence clinique : Polonikov, étudiant 4 cas de COVID-19 modérés à sévères, a constaté que, tandis que les trois patients avec des taux plasmatiques normaux élevés de glutathion se rétablissaient rapidement, celui avec des taux bas de glutathion, des ROS plasmatiques élevés et le rapport ROS/GSH souffrait de la maladie la plus grave et, à la date de publication, était toujours malade.

Dans un autre rapport de cas, 2 patients atteints de pneumonie COVID-19 ont été traités avec succès avec des doses élevées de glutathion intraveineux supplémentaire et de N-acétylcystéine oral; enfin, Ibrahim et al. ont rapporté le cas d’un groupe de 9 patients gravement malades traités avec succès par N-acétylcystéine. Le Glutathion et l’acétylcystéine représentent ainsi deux nutricaments qui s’avèrent utiles et efficaces dans la prise en charge des patients COVID-19.

Dosage du Glutathion total et complémentation orale

Il est de bon sens de viser les valeurs les plus hautes de glutathion total pour une protection maximale et de veiller également à ce que le taux de sélénium soit optimal.

Bien que la glycine soit considérée comme un acide aminé non essentiel car notre organisme est en mesure de la produire à partir d’autres acides aminés, cette synthèse endogène ne suffit pas à couvrir tous nos besoins. Ainsi, la supplémentation en glycine apparaît cruciale pour booster les niveaux de glutathion de l’organisme et ainsi atténuer les effets du temps qui passe, et elle a montré son intérêt dans le cadre de différentes situations pathologiques. L’idéal serait donc d’apporter des quantités importantes de glycine (5 à 10 g par jour) et des quantités modérées d’acétylcystéine (200 à 400 mg par jour).

Sources bibliographiques médicales et essais cliniques :

Guoyao Wu et al. Glutathione metabolism and its implications for health J. Nutr . 2004

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/14988435/

Polonikov A. Endogenous Deficiency of Glutathione as the Most Likely Cause of Serious Manifestations and Death in COVID-19 Patients. ACS Infect Dis. 2020

https://search.bvsalud.org/global-literature-on-novel-coronavirus-2019-ncov/resource/fr/covidwho-401389

Silvagno F, Vernone A, Pescarmona GP. The Role of Glutathione in Protecting against the Severe Inflammatory Response Triggered by COVID-19. Antioxidants (Basel). 2020

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/32708578/

Ghezzi,P Role of glutathione in immunity and inflammation in the lung Int J Gen Med. 2011

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/21403800/

Siddiqi, HK, and Mehra, M R COVID-19 Illness in Native and Immunosuppressed States: A Clinical-Therapeutic Staging Proposal. J. Heart Lung Transplant.2020

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/32362390/

Ibrahim, HA et col.Relations between von Willebrand factor, markers of oxidative stress and microalbuminuria in patients with type 2 diabetes mellitus. Med. Sci. Monit. 2004

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/14976459/

Violi, F et col. Atherothrombosis and Oxidative Stress: Mechanisms and Management in Elderly. Antioxid. Redox Signal 2017

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/28816059/

Giardini, V et col. Increased sFLT1/PlGF ratio in COVID-19: a novel link to Angiotensin II-mediated endothelial dysfunction. Am. J. Hematol. 2020

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/32472588/

Sun, L et col. Combination of four clinical indicators predicts the severe/critical symptom of patients infected COVID-19. J. Clin. Virol. 2020

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/32442756/

Horowitz RI et col. Efficacy of glutathione therapy in relieving dyspnea associated with COVID-19 pneumonia: A report of 2 cases. Respir Med Case Rep. 2020

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/32322478/

Ibrahim H et col. Therapeutic blockade of inflammation in severe COVID-19 infection with intravenous N-acetylcysteine. Clin Immunol. 2020

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/32707089/

Guloyan V et col. Glutathione Supplementation as an Adjunctive Therapy in COVID-19. Antioxidants (Basel). 2020

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/32992775/

De Flora S et col Rationale for the use of N-acetylcysteine in both prevention and adjuvant therapy of COVID-19. FASEB J. 2020

https://faseb.onlinelibrary.wiley.com/doi/full/10.1096/fj.202001807

Sekhar RV et col.. Deficient synthesis of glutathione underlies oxidative stress in aging and can be corrected by dietary cysteine and glycine supplementation. Am J ClinNutr. 2011

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/21795440/

McCarty MF et col.. Dietary Glycine Is Rate-Limiting for Glutathione Synthesis and May Have Broad Potential for Health Protection.Ochsner J. 2018

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/29559876/

Source : Clémentine. M. Rédactrice d’articles scientifiques pour Soin et Nature

.

En aucun cas les informations et conseils proposés ne peuvent remplacer une consultation ou un diagnostic posé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls à même d’évaluer adéquatement votre état de santé.

Pour obtenir votre Glutathion.

.

.

Créez votre compte client privilégié maintenant et passez votre commande pour obtenir votre Glutathion en quelques clics !

Cliquez ici pour commencer : https://om.run/!vjajaxa

.

Pour plus d’informations, contactez moi dès maintenant sur WhatsApp : +33 609 350 431
Chaine Youtube : https://www.youtube.com/@One_More_International
Chaine Telegram : https://t.me/One_More_International

.

.

.




Perplexity

Perplexity est un moteur de recherche et un navigateur web basé sur l’intelligence artificielle qui offre une expérience de recherche optimisée grâce à des capacités avancées de traitement du langage naturel.

https://www.perplexity.ai

Voici quelques-unes de ses principales caractéristiques et fonctionnalités :

Caractéristiques principales de Perplexity

  1. Réponses Contextuelles et Précises :

    • Utilise des algorithmes avancés de traitement du langage naturel (NLP) pour comprendre les requêtes et fournir des réponses directes et précises.
    • Capable de comprendre les questions complexes et d’offrir des réponses détaillées en utilisant diverses sources fiables.
      .

  2. Interface Intuitive :

    • Interface utilisateur propre et conviviale, conçue pour minimiser les distractions et maximiser l’efficacité de la recherche.
    • Propose des fonctionnalités de recherche vocale pour une utilisation plus pratique et accessible.
      .

  3. Exploration et Navigation Améliorées :

    • Permet d’explorer des sujets connexes et d’approfondir les recherches grâce à des suggestions intelligentes et des liens vers des contenus pertinents.
    • Fonction de résumé automatique pour fournir des aperçus rapides des documents et des articles longs.
      .

  4. Sécurité et Confidentialité :

    • Met l’accent sur la protection de la vie privée des utilisateurs, avec des politiques strictes de confidentialité des données.
    • Options pour naviguer en mode privé afin de garantir que l’historique de recherche et les informations personnelles restent sécurisés.
      .

  5. Accès à des Sources Variées et Fiables :

    • Capacité à agréger des informations provenant de multiples sources de haute qualité, y compris des articles scientifiques, des actualités, des blogs, et plus encore.
    • Fournit des citations et des références pour garantir la vérifiabilité des informations fournies.
      .

Utilisation de Perplexity

  • Recherche Standard : Entrez une question ou un sujet d’intérêt, et Perplexity fournira une réponse concise accompagnée de sources pertinentes.
    .
  • Exploration de Sujets Connexes : Après avoir obtenu une réponse initiale, vous pouvez explorer des sujets liés à la recherche pour obtenir une compréhension plus approfondie.
    .
  • Personnalisation : Les préférences de recherche et les paramètres de confidentialité peuvent être ajustés pour une expérience personnalisée.
    .

Avantages de l’utilisation de Perplexity

  • Efficacité : Réduit le temps nécessaire pour trouver des informations précises grâce à des réponses directes.
    .
  • Confiance : Fiabilité des réponses assurée par des références et des sources crédibles.
    .
  • Simplicité : Interface intuitive et fonctions de recherche améliorées pour une utilisation sans effort.
    .

Perplexity représente une avancée significative dans le domaine des moteurs de recherche et des navigateurs intelligents, offrant une alternative moderne et performante pour ceux qui recherchent une expérience de recherche plus interactive et informative.

Est-ce que vous avez des questions spécifiques sur l’utilisation de Perplexity ou sur certaines de ses fonctionnalités ?

Pour plus d’informations, contactez moi dès maintenant sur WhatsApp : +33 609 350 431
.

.

.




AIDE

Le Pouvoir du Glutathion : Une AIDE Merveilleuse

Découvrez les quatre aspects essentiels du Glutathion qui englobent 90% de son importance vitale. Rappelez-vous simplement le mot « AIDE » pour comprendre les multiples bienfaits de ce précieux composé.

A : Antioxydant – Maître Antioxydant
Le Glutathion se distingue en tant que maître antioxydant. Aucun autre antioxydant ne peut fonctionner efficacement sans sa présence. Il joue un rôle crucial dans le recyclage des antioxydants, assurant ainsi une protection maximale contre les radicaux libres.

I : Système Immunitaire – Aliment pour notre Système Immunitaire
Considérez le Glutathion comme une source nutritive essentielle pour notre système immunitaire. Il renforce nos défenses naturelles, contribuant ainsi à maintenir un système immunitaire robuste et réactif.

D : Détoxifiant – L’Essentiel de la Détoxification
Le Glutathion est un acteur clé dans la neutralisation des milliers de toxines présentes dans notre environnement. En tant que substance de détoxification primordiale dans le corps, il joue un rôle irremplaçable, surpassant même l’eau dans son importance pour l’élimination des substances toxiques.

E : Énergie – Régulateur de la Production d’Énergie
La production d’énergie est essentielle, mais elle peut être entravée par la présence de radicaux libres. Le Glutathion intervient en régulant les mitochondries, assurant ainsi un flux énergétique optimal et prévenant tout arrêt indésirable.

En somme, le Glutathion va au-delà d’être simplement un composé, il est une aide précieuse pour notre santé globale. Intégrer le Glutathion dans votre routine quotidienne peut apporter des avantages significatifs pour renforcer votre système immunitaire, favoriser la détoxification et soutenir une production d’énergie harmonieuse.

Optez pour l’AIDE naturelle du Glutathion et vivez pleinement une vie équilibrée et énergisante.

.

PUBMED – National Library of Medicine 290 Résultats

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/?term=gluthatione

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/?term=gluthatione+covid

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/?term=gluthatione+cancer

.

Pour obtenir votre Glutathion.

.

.

Créez votre compte client privilégié maintenant et passez votre commande pour obtenir votre Glutathion en quelques clics !

Cliquez ici pour commencer : https://om.run/!vjajaxa

.

Pour plus d’informations, contactez moi dès maintenant sur WhatsApp : +33 609 350 431
Chaine Youtube : https://www.youtube.com/@One_More_International
Chaine Telegram : https://t.me/One_More_International

.

.

.




Ambassadeur IA

Révolutionnez Votre Stratégie de Marque.
Les entreprises du monde payent 21.2 MILLIARDS d’euros par an à des ambassadeurs de marque pour promouvoir leurs produits. Aujourd’hui grâce à l’IA, tout le monde peut désormais FACILEMENT créer son propre ambassadeur IA.

Voici comment procéder : ↓

.

Avant de commencer

Si vous souhaitez créer un business avec l’IA ou l’intégrer dans votre entreprise, suivez-moi pour des conseils et des astuces :

X : https://x.com/CeccardoGermano
Youtube : https://www.youtube.com/@One_More_International

Étapes pour créer un ambassadeur IA.
Générez des images gratuitement.
Tout d’abord, connectez-vous sur https://rendernet.ai en utilisant votre adresse e-mail pour générer des images sans frais. Cette plateforme vous permet de réduire les coûts et les efforts liés à la production de matériel de marque.

.

.

Maintenez la cohérence du personnage avec Facelock.
Créez et ajustez le parcours de votre modèle virtuel avec Facelock pour assurer une apparence cohérente à travers toutes vos campagnes.

.

.

Contrôlez les poses avec ControlNet.
Utilisez la fonction ControlNet pour définir précisément les poses de votre modèle à partir d’images de référence. Vous maîtrisez ainsi la composition, les poses et le style de vos ambassadeurs virtuels.

.

.

Plus besoin de dépenser du temps et de l’argent pour des tournages coûteux. Utilisez un ambassadeur virtuel pour toutes vos campagnes marketing et optimisez vos ressources.

Voici quelques exemples :

.

.

J’espère que vous trouverez ces conseils utiles.

Si cet article vous a aidé, n’hésitez pas à :

1. Me suivre et aimer pour plus d’informations

X : https://x.com/CeccardoGermano
Youtube : https://www.youtube.com/@One_More_International

2. Partager cet article avec votre audience. Cela pourrait aider beaucoup de personnes.

.

.

.




Rejoignez l’élite

Rejoignez l’élite de One More International !

Devenez un leader du Succès

Gagnez entre 500 et 1 000€ … 5 000 et 20 000€ … voir 50 000€ et plus !

Depuis sa fondation en 2014, One More International domine le monde. Avec des bureaux stratégiquement situés en Turquie, aux Pays-Bas, aux USA, et de nouveaux pays. Notre entreprise possède une équipe d’élite et une infrastructure inébranlable, nous plaçant comme un leader indiscutable du marché à long terme.

.

Pourquoi One More International ?

La Technologie TTS de One More International

One More International se distingue par son engagement envers l’innovation et l’efficacité, et la technologie TTS (Transdermal Therapeutic System) en est la preuve. Cette technologie avancée permet de fournir des bienfaits thérapeutiques de manière optimale et révolutionnaire.

Qu’est-ce que la Technologie TTS ?

La technologie TTS, ou Transdermal Therapeutic System, est un système de délivrance de substances actives à travers la peau. Contrairement aux méthodes traditionnelles telles que les comprimés ou les capsules, la technologie TTS utilise des patchs transdermiques pour diffuser progressivement les ingrédients actifs directement dans le système sanguin.

Les Avantages de la Technologie TTS :

– Taux d’absorption efficace (voie oral 50% voie cutanée 95%).

– Action Ciblée.

– Confort et Facilité d’Utilisation.

– Réduction des Effets Secondaires.

.

Produits de Bien-Être et de beauté

Excellence Naturelle : Nos produits sont fabriqués de manière naturelle, sans compromis, et certifiés. Ils sont reconnus par les professionnels de la santé pour leur efficacité et leur qualité supérieure.

Impact Transformationnel : Nos solutions sont conçues pour optimiser le bien-être et la beauté, préparant nos clients à exceller dans tous les aspects de leur vie.

Succès et Expansion : Avec un chiffre d’affaires de 100 millions de dollars en 2023, One More International se distingue comme l’un des acteurs les plus puissants et lucratifs de son secteur.

Réseau Mondial : Nous comptons 800 000 partenaires et servons 7 millions de clients fidèles à travers le monde, unissant nos forces pour conquérir et redéfinir le marché.

.

Opportunités de Carrière

Développement d’Excellence : One More International offre un programme intensif de développement personnel, formant des leaders et des maîtres du succès.

Esprit Entrepreneurial : Nous offrons des opportunités de rémunération compétitives via notre plateforme de vente directe, permettant à nos partenaires de prospérer et de repousser leurs limites.

En 2023, One More International a redistribué environ 60 % de son chiffre d’affaires total sous forme de commissions, illustrant son engagement envers ses partenaires et ses champions.

Classé entreprises AAA+, la recommandation la plus élevée.

.

Devenir Partenaire de One More

Pour rejoindre notre programme et devenir un partenaire du réseau de One More, voici les critères :

– Âge : Minimum 18 ans.

– Expérience : Une expérience dans la promotion de produits ou services est un atout.

– Passion : Une passion inébranlable pour nos produits et une détermination à toute épreuve pour les promouvoir.

– Compétences en Communication : Capacité à transmettre avec conviction les valeurs de notre marque.

– Réseau : Posséder un réseau solide pour étendre notre influence et attirer de nouveaux leaders.

– Formation : Disposition à suivre une formation approfondie pour maîtriser nos méthodes et stratégies de marketing.

– Engagement : Engagement total pour promouvoir nos produits de manière constante et dynamique.

.

En respectant ces critères, vous pouvez postuler et bénéficier des nombreux avantages de notre programme, y compris une formation de pointe, un soutien continu et des récompenses généreuses.

Prêt à Dompter l’Avenir ?

Nous sommes à votre disposition pour discuter de cette opportunité captivante. Sur la voie de la réalisation de nos rêves et de nos objectifs, vous pouvez faire un pas très intelligent vers nous.

Rejoignez-nous dès maintenant et devenez un leader de One More International, prêt à conquérir le monde !

Si vous voulez faire quelque chose, vous trouverez un moyen. Si vous ne le faites pas, vous trouverez une excuse.

Diamond League

.

Ceccardo Germanò

Contactez moi ici
WhatsApp : +33 609 350 431

.

Plus d’info sur ONE MORE : http://patrickgermano.com/one-more/

.

.

.




Germanium

Le Germanium, un puissant vecteur de santé

« Découvrez les incroyables bienfaits du Germanium dans les plantes médicinales et comment il peut améliorer votre bien-être avec le Painless Night Glu Patch »

Cordyceps, maïtaké, reishi, shiitaké et ginseng coréen ont en commun une substance unique : le Germanium organique.

On peut dire que le Germanium augmente la capacité d’auto-guérison mais cela va bien au-delà. Surtout, si l’on considère que toute maladie vient d’un manque d’oxygène. Le Germanium, c’est de l’oxygène que l’on peut manger !

En effet, le Germanium fournit rapidement de l’oxygène dans chaque cellule en accélérant le métabolisme. Il agit comme inducteur de l’interféron, ce médicament anti-cancer par excellence. C’est ainsi que chaque organe fonctionne mieux et l’état du patient s’améliore. De ce fait, le Germanium va guérir beaucoup de patients souffrant de maladies chroniques souvent incurables.

Il a des effets très intéressants sur des maladies comme le cancer bien sûr, mais aussi l’asthme, le diabète, l’hypertension, la rhinite, les névralgies, la maladie de Lyme, l’insomnie, la cataracte. Ce mécanisme se comprend très bien car lorsque l’on améliore l’oxygénation c’est tout l’organisme qui s’améliore de la même façon que pour la circulation sanguine. Ce sont des facteurs de santé essentiels et le Germanium est extrêmement efficace pour cela.

Il se lie aux métaux lourds qui encombrent l’organisme comme le cadmium ou le mercure, et les entraîne car lui-même est rejeté intégralement dans les urines, ce qui implique aucune toxicité de sa part. On n’a noté aucun effet secondaire.

En résumé voici ce que peut faire le germanium :

1) Il purifie et désintoxique le corps
2) Il stimule le processus enzymatique
3) Il stimule le système immunitaire.
4) Il oxygène et régénère les cellules
5) Il enrichit le sang.

Le professeur Asaï, découvreur de la thérapie au germanium

C’est le Dr Asaï au Japon qui dans les années 1960 entrevit toute l’importance de la thérapie au germanium organique. En fait, il constata que les plantes dont nous avons parlé en début d’article, révèlent des quantités considérables de germanium. Asaï pensa que le Germanium avait un rôle similaire à celui de la chlorophylle et agissait comme un catalyseur.

Si nous considérons les caractères semi-conducteurs du Germanium, nous pouvons en déduire qu’en plaçant le Germanium dans de l’eau et en l’exposant au soleil, il va agir comme une cellule photo-électrochimique qui va électrolyser l’eau en oxygène et en hydrogène.

Le Germanium est probablement essentiel à la vie des plantes.

Par ses observations Asaï apprit qu’en Corée le cancer était très rare. Sachant que les coréens mangent beaucoup de racines de ginseng, il se rendit en Corée pour se procurer des racines de cette plante. Il les analysa et quelle ne fut pas sa surprise d’y détecter de grandes concentrations de Germanium. Le centre de la racine peut d’ailleurs contenir un pourcentage de Germanium absolument fantastique. C’est donc à partir de cette expérience avec le ginseng qu’Asaï commença à s’intéresser aux plantes orientales.

Pourquoi le ginseng de Corée ainsi que le cordyceps, le reishi, le maïtaké, le shiitaké contiennent-ils du Germanium en aussi grande quantité ?

Il y a certainement un facteur géographique qui contribue à la richesse du sol. L’analyse faite par Asaï provenait d’un ginseng cultivé dans la province de Chinshan en Corée, région qui possède une terre spécialement fertile et propice à la culture du ginseng.

Le ginseng requiert une terre d’une fertilité exceptionnelle et aucun engrais chimique ou insecticide ne doit être utilisé. Or le ginseng n’est jamais attaqué, jamais malade, et il est fort possible que le Germanium joue un rôle plus qu’important dans la croissance de cette plante.

Dans son livre, Asaï parle d’une plante –la wisterra Knob- qui souligne l’importance du Germanium dans la vie des végétaux. Lorsque cette plante est attaquée par des virus, son mécanisme de défense lui permet de former des protubérances. D’autres plantes, comme par exemple le bambou vert qui pousse dans la province de Yalrushima (île dans le sud du Japon) réagissent de la même manière et possèdent des propriétés anticancéreuses reconnues.

Il est certain que le ginseng serait plus vulnérable aux attaques des virus et bactéries s’il n’était pas riche en Germanium.

Il est de plus en plus difficile de cultiver du ginseng, car les récoltes appauvrissent le sol en Germanium ; auparavant, il fallait attendre 20 ans pour produire une nouvelle récolte de ginseng car le ginseng absorbe les éléments chimiques de la terre en grandes quantités ;

Actuellement, les producteurs de ginseng vont chercher de la terre et des fougères dans les montagnes environnantes.

Les précieuses expériences d’Asaï

Asaï s’était livré à une expérience pour démontrer le rôle que joue le Germanium dans la croissance du ginseng

« Au milieu du mois d’avril, j’ai semé des graines de ginseng dans 2 caisses de bois, remplies de terre, de graines de ginseng. J’ai arrosé l’une d’elles avec de l’acétate de Germanium dilué. Après six mois, il y avait une différence de 20 cm de hauteur entre les deux caisses. Celle qui avait été arrosée avec le Germanium contenant du ginseng mesurait 30 cm tandis que le ginseng contenu dans l’autre n’en mesurait que 10 cm »

Asaï décida de vérifier le pouvoir bactéricide du Germanium.

Il fit l’expérience qui suit :

Il enferma des bactéries et des virus dans des tubes contenant de la gélatine colorée au bleu de méthylène. Sur cinq tubes, deux renfermaient du Germanium. Dans les tubes ne contenant pas de Germanium, les bactéries et virus agirent en décomposant le bleu de méthylène et celui-ci étant oxydé, il prit une couleur grise semi-transparente.

Par contre, les deux tubes contenant le Germanium restèrent bleus. On peut donc affirmer que le Germanium avait pris soin d’éliminer bactéries et virus qui s’y trouvaient.

D’autres travaux menés par l’Institut Asaï ont prouvé l’activité antivirale du Germanium en agissant sur l’interféron.

Des plantes aux qualités anticancéreuses

Peu de temps après son voyage en Corée, Asaï entendit parler d’une variété rare de fougères qui pousse dans les montagnes de la région de Shiznoba au Japon. Dans cette région, les personnes atteintes de cancer se soignent avec cette plante. Non sans difficulté, il réussit à se procurer cette fougère, et, en l’analysant, il découvrit que sa teneur en Germanium était incroyable.

Citons Soljenitsyne écrivain russe qui s’est guéri du cancer avec un champignon alors qu’il se trouvait interné en Sibérie ; ce champignon est le premier de la liste qu’il donne dans son livre « Le Pavillon des Cancéreux »

Asaï désigna tous les champignons orientaux comme le reishi, le cordiceps, le shiitake comme fabuleusement riches en Germanium. Peut-être est ce là le secret de leur force de guérison ….

Asaï se lance dans la fabrication du Germanium organique

Le docteur Asaï du Japon a connu un succès considérable avec son fameux Geroxy 132, qu’il présentait un peu comme une panacée et on peut aisément comprendre pourquoi : les résultats étaient bien souvent spectaculaires.

Un laboratoire se lance dans la fabrication du germanium catalytique

Il y a vingtaine d’années, les dirigeants du laboratoire Catalyons eurent écho des remarquables qualités thérapeutiques du Germanium, mais aussi des problèmes que rencontraient les personnes qui prenaient le produit dosé à plusieurs dizaines de milligrammes.

Ce fut une idée géniale qu’ils eurent de proposer un Germanium non seulement organique mais aussi catalytique. C’est-à-dire à des dosages ioniques donc très petits.

Là, ce n’est plus l’aspect quantitatif qui l’emporte, c’est l’aspect qualitatif, celui même qui fait toute la différence dans les plantes orientales…..

Dès lors, actuellement, tout le monde peut prendre ce type de germanium qui ne présente aucune contre indication et qui s’avère être l’un des plus puissants vecteur de santé que nous connaissions.

.

Painless Night Glu. Patch avec du Ginseng Rouge Coréen et du Germanium.

.

.

Painless Night GLU

« One More Painless Night GLU, avec sa composition à base d’herbes antiques, de minéraux et d’éléments, génère de l’énergie dans les muscles et les tissus, ce qui renforce la résistance du corps sans douleur. »

Composition

25 pièces / 50 jours.

Ginseng rouge de Corée • Glucosamine • L’argent Colloïdal • Saponines • Germanium organique

One More Painless Night GLU est un produit important qui contient des composants précieux tels que le « Ginseng rouge coréen », du Germanium organique, les saponines, la glucosamine et les ions d’argent. Grâce à la technologie TTS, ces composants peuvent facilement s’intégrer dans le corps en atteignant les capillaires. Cela offre de nombreux avantages pour la santé.

Comparée aux méthodes d’injection, la technologie TTS est plus efficace et sûre. « One More Painless Night GLU » peut être considéré comme une source de guérison avec ses composants précieux.

Ce produit ne promet pas seulement une nuit sans douleur, mais peut également être utile pour la perte de liquide articulaire, l’ostéoarthrite, la fibromyalgie, le ménisque, la hernie, la spondylarthrite ankylosante, l’arthrite goutteuse, la rhumatisme, la polyarthrite rhumatoïde et de nombreuses autres affections.

Il a été approuvé et certifié par de nombreux organismes d’accréditation tels que le « Ministère de la Santé » et l’ »Organisation mondiale de la santé ».

Avec plus de 7 millions d’utilisateurs satisfaits, nous continuons à fournir le meilleur service en mettant toujours la satisfaction du client en avant.

N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations.

.

Prêt à découvrir les produits ONE MORE et à améliorer votre santé dès aujourd’hui ?
Créez votre compte client privilégié maintenant et passez votre commande en quelques clics !
Cliquez ici pour commencer :
https://om.run/!vjajaxa

.

Pour plus d’informations, contactez moi dès maintenant sur WhatsApp : +33 609 350 431
Chaine Youtube : https://www.youtube.com/@One_More_International
Chaine Telegram : https://t.me/One_More_International

.

.

.




Maghreb

Une percée spectaculaire

Le nombre de maladies cardiovasculaires et de personnes atteintes du diabète a explosé au Maghreb et au Machrek, et dans une moindre mesure en Afrique subsaharienne. Les chiffres de mortalité demeurent fortement sous-évalués, car ils ne s’appuient pas tous sur des données nationales fiables. Les regroupements par zones cités dans le graphique (Pacifique occidental, Asie du Sud-Est, Méditerranée orientale…) sont ceux utilisés par l’OMS.

Les maladies du Nord migrent en Afrique

On les surnomme « maladies des pays industrialisés » ou « maladies de civilisation » mais en Afrique, dès 2030, les maladies non transmissibles (MNT) — diabète et maladies cardio-vasculaires notamment — devraient provoquer davantage de décès que les maladies transmissibles, dont le sida.

Si, dans l’imaginaire occidental, le continent noir a toujours été perçu comme une terre de risque sanitaire en raison du paludisme, de la fièvre jaune, puis du sida et d’Ebola, il subit aujourd’hui une sorte de « double peine » : un lourd tribut payé aux maladies infectieuses et une hausse des MNT qui pèse sur les systèmes de santé comme sur les familles, premières pourvoyeuses de soins.

Le cas du diabète est exemplaire des enjeux que pose l’expansion de ces pathologies en Afrique. Encore trop souvent ignorées, elles se développent à un rythme rapide. Leur prise en charge implique une éducation sanitaire des individus et l’engagement politique des États.

« Le diabète a toujours existé dans nos pays, » souligne le diabétologue sénégalais Saïd Norou Diop. « Mais il connaît au Sénégal une véritable explosion depuis une dizaine d’années. » Les MNT ont tué en 2012 plus de 38 millions de personnes dans le monde. Les quatre cinquièmes de ces décès — soit 29 millions — se produisent dans des pays à revenu faible ou intermédiaire : Sénégal, Cameroun, Congo-Brazzaville, Gabon.

Leur émergence est liée à la transformation des modes de vie, dont l’urbanisation rapide est un accélérateur. À l’orée des indépendances, 15 % de la population seulement du continent vivait en ville ; aujourd’hui, le chiffre avoisine 38 %. Cette dynamique provoque un changement des habitudes alimentaires (la consommation de viande devient plus régulière, et celle d’huile, de sel, de boissons sucrées de type soda augmente) alors que les individus deviennent plus sédentaires. À cela s’ajoutent l’ingestion accrue d’alcool, le tabagisme et l’exposition aux produits chimiques.

Le manque, voire l’absence, de programmes de prévention est souvent mis en cause, ainsi que les prédispositions génétiques de certaines populations. Cependant, ces arguments, qui renvoient les individus à leur responsabilité (innée ou acquise), ne doivent pas faire oublier le rôle décisif de l’agro-industrie, qui inonde les marchés africains de produits peu onéreux mais de mauvaise qualité.

Le remplacement du soumbala (une épice produite à partir de la graine de néré) par le cube Maggi, vendu à grand renfort de publicité, symbolise ces dérives. Les gouvernements sont les seuls en mesure d’encadrer la distribution des produits et de diffuser les informations nécessaires aux populations pour veiller à leur bien-être.

Malnutrition et obésité coexistent

En 2014, les frais de santé qu’engendre le diabète étaient évalués à 612 milliards de dollars US.

Plus généralement, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) s’inquiète de l’augmentation des « pertes économiques cumulées » dues aux MNT : poids de la pathologie sur le système de santé, dégradation du marché du travail en raison de l’affaiblissement de la main-d’œuvre malade ou absente, fragilisation du tissu social, etc. Selon elle, ces pertes s’élèveront à 7000 milliards de dollars US pour la période 2011-2025, alors même que le coût de la réduction de la charge mondiale des MNT n’est estimé qu’à 11,2 milliards de dollars US par an.

Parmi elles, ce sont les maladies cardio-vasculaires qui provoquent le plus grand nombre de décès (17,3 millions par an), suivies des cancers (7,6 millions), des maladies respiratoires (4,2 millions) et du diabète (1,3 million), selon l’OMS. Dans les pays africains les plus pauvres, on estime que 75,1 % des individus vivant avec un diabète sucré ne sont pas diagnostiqués.

Dans ceux à revenu faible ou intermédiaire (Gabon, Afrique du Sud, Kenya par exemple), l’attention — justifiée — portée aux maladies transmissibles (comme le VIH/sida, la tuberculose, le paludisme) a freiné la reconnaissance des MNT. On impute à ces quatre groupes d’affections environ 80 % de l’ensemble des morts dues aux MNT.

Parmi les facteurs de risque, la mauvaise alimentation inquiète particulièrement en raison de ses conséquences sur le développement des enfants. Le surpoids prédispose aux maladies cardiovasculaires et au diabète.

Or les enfants des pays à revenu faible ou intermédiaire sont particulièrement vulnérables aux problèmes de poids. Ils souffrent d’une alimentation insuffisante dans la période prénatale, infantile et juvénile, et par la suite d’une nourriture médiocre, souvent trop riche en graisses, en sucre, en sel et présentant de faibles qualités nutritives. En conséquence, malnutrition et obésité coexistent.

Ces transformations ont été soulignées par l’OMS dès 1991, sans réaction adaptée des pouvoirs publics. En 2002, l’organisation réitère son appel à redoubler d’efforts et souligne encore les conséquences sanitaires de la transition nutritionnelle. À l’époque, les inégalités profondes entre le Nord et le Sud, mais aussi entre les élites prises en charge dans les cliniques marocaines et européennes et la population sans accès aux soins, étaient déjà connues.

Diversion budgétaire

Cependant, l’irruption de l’épidémie de sida à la fin des années 1980 et la mise en place de programmes massifs de lutte contre la maladie (création de l’Onusida en 1996) ont sonné le glas pour 25 ans d’un investissement dans la prise en charge du diabète et des autres pathologies non transmissibles.

Si les programmes verticaux — qui concentrent financement et agents de santé sur le traitement d’une seule pathologie — consacrés au VIH ont suscité l’espoir d’une éradication de la maladie, cela s’est fait en partie au détriment du financement de la lutte contre d’autres pathologies.

Justifiée par le risque que représentait le sida à l’échelle planétaire, l’identification des maladies à traiter en priorité est aussi un héritage des services coloniaux, qui se consacraient à une seule affection (comme la maladie du sommeil).

Alors que la lutte contre les MNT revient à l’ordre du jour, portée notamment par l’OMS, le développement simultané des épidémies Ebola et Zika fait à nouveau planer la menace de son occultation. L’engagement des pays les plus riches dans le financement de la santé globale obéit en effet plus à la perception d’un éventuel risque pour les pays du Nord qu’à un élan humanitaire fondé sur l’analyse de données épidémiologiques. Si le paludisme, le diabète ou la mortalité maternelle étaient contagieux, la face de la santé globale serait sans doute différente.

Le diabète de type 2, le plus fréquent en Afrique, est une maladie évolutive qui peut nécessiter l’usage de l’insuline. Les systèmes de santé des pays les moins développés manquent des outils de diagnostic, de surveillance (comme les moyens d’établir le taux d’hémoglobine glyquée afin de prévenir une complication) et de prise en charge du diabète autres que l’amputation pour les cas sévères.

Les programmes de prévention et d’éducation du patient sont insuffisants, et les moyens financiers des plus pauvres ne leur permettent pas de suivre un régime alimentaire adéquat.

Assistance mobile

Le gouvernement sénégalais soutient l’initiative « m-diabète » mise en place par l’OMS et l’Union internationale des télécommunications : elle utilise la téléphonie mobile (au Sénégal, 83 % de la population possède un portable) pour diffuser des messages de prévention du diabète et des conseils portant sur l’alimentation, le soin des pieds ou la façon de gérer la maladie lors de la période du ramadan, par exemple.

Étant donné le manque de moyens des systèmes de santé du Sud, la reconnaissance des MNT repose en partie sur la bonne volonté des acteurs internationaux. Cette situation appelle un choix politique : faut-il admettre que les pathologies se distribuent dans la société en fonction de la capacité des individus à garantir la qualité de leur environnement, de leur alimentation comme des soins qu’ils reçoivent (parfois dans des capitales occidentales) ?

Ou devons-nous collectivement et avec les États concernés prendre la mesure des enjeux de cette transition épidémiologique qui expose les plus pauvres à des pathologies nécessitant des soins de longue haleine, trop coûteux pour être pris en charge par le système public et dispensés à tous dans des conditions optimales ?

Depuis la fin des années 1980, la production d’outils de mesure et de qualification du diabète a permis de reconnaître sa dimension épidémique. Pourtant, force est de constater que cela n’a pas provoqué les mêmes effets politiques que pour la pandémie de sida.

Aujourd’hui, lutter contre le diabète et plus largement les MNT suppose de rendre disponibles des outils de diagnostic et de traitement, ainsi que des compétences spécifiques, mais également de lutter contre les inégalités, de construire un système de santé juste et efficace et de s’opposer aux lobbys de l’agro-industrie qui inondent le continent de sodas et d’aliments favorisant l’apparition de la maladie.

« Contrairement aux croyances établies, souligne un rapport de l’OMS, le diabète de l’adulte devrait désormais être considéré comme une menace particulière pour la santé publique des communautés du tiers-monde vivant dans des pays en développement ainsi que pour les minorités défavorisées des pays industrialisés. »

Souhaitons que les nouvelles urgences Ebola et Zika ne viennent pas freiner la fragile reconnaissance des maladies non transmissibles et l’appel à proposer une réponse politique globale.

Cet article a été initialement publié dans Le Monde diplomatique en mars 2017. Nous le republions ici avec l’autorisation d’Agence Global.

.

.

.




IA en Tunisie

L’IA en Tunisie : une porte sur la croissance économique et la création d’emplois

L’intelligence artificielle change la face du monde, et le continent africain ne fait pas exception. C’est pourquoi GITEX Africa 2024, le plus grand salon de la technologie et des startups du continent, qui se tiendra du 29 au 31 mai à Marrakech, au Maroc, réunira des dirigeants stratégiques, des pionniers de la technologie, des innovateurs et des disrupteurs sectoriels pour partager leurs points de vue sur les possibilités offertes par cette technologie révolutionnaire.

Avec une population croissante de jeunes, la transformation numérique, optimisée par l’IA, apparaît comme un élément clé de la croissance du continent. D’ici à 2030, les jeunes Africains devraient représenter 42 % de la jeunesse mondiale et une formidable main-d’œuvre technologique potentielle. Dans ce contexte, des pays comme la Tunisie ouvrent la voie à la création et à l’exploitation des opportunités offertes par l’IA.

Partager des solutions de monde réel

Les délégués de l’AI Everything Expo by GITEX Africa 2024 pourront écouter des chefs d’entreprise qui déploient activement l’IA dans des scénarios réels, redéfinissent les paradigmes commerciaux et génèrent un retour sur investissement tangible. La représentation tunisienne comprend des intervenants tels que le ministre des Technologies de la communication et la directrice de la sécurité de l’information de la Société tunisienne d’électricité et de gaz . Les exposants nationaux comprennent les sociétés de logiciels FININFO SOLUTIONS et Axe Finance, tous deux dans la zone consacrée à la finance numérique.

La Tunisie illustre parfaitement la façon dont l’adoption de l’intelligence artificielle offre des opportunités uniques pour catalyser la croissance économique et favoriser la création d’emplois. Grâce à ses nombreuses initiatives visant à tirer parti de l’IA, le pays investit résolument dans le développement d’un avenir prospère et technologiquement avancé pour ses citoyens.

À l’avant-garde de l’adoption de l’IA

La Tunisie s’est imposée comme un chef de file en matière de développement et d’adoption de l’IA, exploitant le potentiel de l’IA en tant que moteur de la croissance économique et l’intégrant dans divers aspects de l’économie du pays. Avec près de dix millions d’internautes et un taux de pénétration de l’internet de près de 80 %, la maturité numérique du pays le place dans une position de force lorsqu’il s’agit d’adopter de nouvelles technologies telles que l’IA.

Forte de son engagement en faveur de l’éducation, de l’innovation et de l’entrepreneuriat, la Tunisie utilise déjà l’intelligence artificielle pour renforcer divers secteurs économiques. Par exemple, grâce à des solutions agricoles qui optimisent les systèmes d’irrigation et à l’utilisation de l’IA pour développer des alternatives durables à l’alimentation animale, l’agritech réalise de grandes avancées. Les entreprises technologiques mettent l’IA à la disposition des utilisateurs du pays, tandis que les plateformes de réservation en ligne améliorent l’expérience touristique.

Engagement gouvernemental en faveur du développement des compétences en IA

Le gouvernement tunisien promeut également activement le développement de l’IA par l’entremise d’initiatives telles que la stratégie nationale en matière d’IA ; des hubs d’innovation tels que l’Elghazala Technopark, qui visent à favoriser la collaboration entre le monde universitaire, l’industrie, les startups et des initiatives de formation et d’éducation qui dotent la main-d’œuvre des compétences nécessaires.

En outre, le pays accueille et participe activement à des événements visant à élargir l’accès aux technologies d’IA innovantes. L’année 2024 verra notamment la huitième édition du Sommet numérique de la Tunisie, qui se penche sur les tendances des technologies numériques, y compris l’IA, avec les dirigeants de l’industrie, les décideurs politiques et les entrepreneurs. Dans la même veine, le Hackathon Tunisia encourage les participants à développer des solutions d’IA innovantes à des problèmes de monde réel.

Défis et opportunités

Bien que la Tunisie fasse des progrès significatifs dans l’adoption de l’IA, des défis persistent, tels que les lacunes infrastructurelles et les contraintes réglementaires. Ces obstacles nécessitent une attention particulière pour assurer une adoption harmonieuse de l’IA et maximiser ses bénéfices économiques et sociaux. En outre, il est crucial d’anticiper les tendances futures et de se préparer aux évolutions rapides de la technologie.

Perspectives d’avenir

Pour maintenir cette dynamique, la Tunisie devrait continuer à investir dans l’infrastructure numérique, à encourager l’innovation et à favoriser la collaboration entre les secteurs public et privé. En outre, il est essentiel de renforcer les initiatives de formation et de sensibilisation pour développer une main-d’œuvre qualifiée et préparer la prochaine génération de talents en IA.

L’IA offre à la Tunisie une opportunité unique de stimuler sa croissance économique, d’encourager l’innovation et de créer des emplois de haute qualité. En adoptant une approche proactive et inclusive, le pays peut consolider sa position de leader dans le domaine de l’IA en Afrique et contribuer à façonner un avenir prospère pour ses citoyens.

.

La Tunisie dispose de l’un des écosystèmes de startups en matière d’Intelligence Artificielle « IA » des plus actifs en Afrique, et des plus.

Attractifs par sa diversité et son approche.

Selon un rapport relatif à la cartographie de l’IA en Tunisie et les autres pays maghrébins, élaboré par un haut cadre tunisien, Kais Mejri, en qualité de directeur général de l’innovation et du développement technologique au ministère tunisien de l’industrie et des PME en 2020, plusieurs startups tunisiennes spécialisées en IA ont vu le jour ces dernières années avec des belles percées à l’échelle nationale, continentale et internationale, dont la startup « InstaDeep », souvent citée comme le success story du pays en ce domaine, en est le parfait exemple.

Fondée en 2014 à Tunis par Karim Beguir * et Zohra Slim * avec deux ordinateurs portables et 2000 Euros, l’équivalent de quelques 6000 dinars tunisiens, cette jeune startup tunisienne figure aujourd’hui parmi le top 100 des startups IA les plus prometteuses au monde! Cette jeune startup est aujourd’hui un leader Europe Middle East & Africa (EMEA) dans les produits IA d’aide à la décision pour l’entreprise, avec son siège à Londres et des bureaux à Paris, Tunis, Lagos, Dubaï et Le Cap Town.

Karim Beguir, né en 1976, est un entrepreneur franco-tunisien. En 2014, il fonde InstaDeep, start-up spécialisée en intelligence artificielle qu’il revend pour 636 millions d’euros en janvier 2023 à BioNTech. Le 8 février 2024, Karim Beguir reçoit le TIME100 Impact Awards par Time 100 pour son impact dans le monde de l’intelligence artificielle. En 2019, elle a réussi à réaliser la plus grande levée de fonds jamais réalisée en Afrique dans le domaine de l’IA : 7 millions de dollars auprès d’AfricInvest, avec la participation d’Endeavor Catalyst, un fonds de co-investissement basé à New York. Riche d’une expertise à la fois dans la recherche en intelligence artificielle et dans les déploiements commerciaux concrets, la société a pu très vite développer des produits qui relèvent les défis les plus complexes dans une gamme diversifiée d’industries (transport, santé, pétrole…). La startup a également réussi à développer des collaborations avec des leaders mondiaux de l’intelligence artificielle, tels que Google DeepMind, Nvidia et Intel. Elle fait partie du programme AI Builders d’Intel et fut nommée partenaire privilégié Deep Learning par Nvidia. En novembre 2023, le leader BioNTech Européen (co-fabricant d’un vaccin anti coronavirus) a annoncé une collaboration stratégique avec InstaDeep en vue de former un laboratoire d’innovation en IA pour développer de nouvelles immunothérapies basées sur la plateforme technologique DeepChain d’InstaDeep.

Zohra Slim, né en 1985, n’aime pas trop les médias et le dit sans détours : « Je ne suis pas là pour ça. Je suis là pour bosser. Ce n’est pas mon trip de faire 50 millions d’entretiens. Ce n’est pas quelque chose que j’adore faire. » Jean, baskets, chemise à carreaux. Le look est décontracté, la parole mesurée.

Ce matin-là, elle accueille de nouvelles recrues autour d’un petit-déjeuner. Et quand sa chargée de communication lui demande de faire un petit discours de bienvenue, ça donne : « Bonjour et bienvenue. InstaDeep est fière… (rires) » Ne pas se prendre au sérieux, toujours un petit sourire en coin et l’œil qui pétille, Zohra Slim a gardé son âme d’enfant : « J’ai toujours été quelqu’un de très curieux. Je me rappelle qu’à un certain moment mon père a dû mettre un verrou sur le petit box à outils parce que je m’amusais à ouvrir des choses à la maison. J’ai ouvert un toaster à quatre ans et demi. Ils sont venus, ils ont tout trouvé éparpillé. Je voulais comprendre pourquoi quand on enfonçait le plunger du toaster, tout à coup, le fil devenait rouge. »

Touche à tout, curieuse de tout, la jeune femme a un parcours atypique dans le monde des « jeunes pousses ». Pour seul diplôme, elle obtient son bac littéraire dans un des lycées français de Tunis. Cette fille de diplomate – qui parle cinq langues – et qui a vécu sur plusieurs continents ne tient pas en place. Elle a rapidement envoyé valser ses cours d’anglais à la Sorbonne pour renouer avec ses premières amours : l’informatique qu’elle exerce à haute dose en Tunisie, mais aussi en Inde.

Puis, elle rencontre Karim Beguir, futur co-fondateur d’InstaDeep. Un polytechnicien un peu fou à l’entendre : « Karim est très optimiste. Et il montre ses émotions. La personne qui fonce parfois s’il n’y a pas quelqu’un pour tempérer son « let’s go », ça peut très vite partir en cacahuète. Et dans l’autre sens aussi, c’est bien d’avoir quelqu’un qui pousse. Donc, il y a une espèce d’équilibre qui est assez cool qui fait qu’il n’y a jamais une décision qui est faite sans qu’il y ait plusieurs discussions dessus ».

Alors que l’Allemand BioNTech a acquis sa société pour la bagatelle de 409 millions d’euros, Zohra Slim, le sourire malicieux toujours vissé aux lèvres, s’en amuse : « J’aime bien le fait de ne jamais avoir vraiment été le visage de la boîte. Parfois, des gens me demandent ce que je fais comme boulot et quand je réponds que j’ai une boîte d’intelligence artificielle, ils me disent « Ah, ça serait cool si tu étais acquise comme cette start-up-là ». Je réponds « c’est moi en fait ». Ça me fait marrer ».

Une ironie derrière laquelle se cacherait en réalité une femme d’une grande sensibilité. C’est ce que pense Amine Kerkeni, à la tête de l’équipe des ingénieurs d’InstaDeep. Lui qui a rejoint l’aventure en 2017 alors que la société ne comptait qu’une dizaine de personnes, connaît Zohra Slim par cœur : « Elle est exceptionnelle pour gérer les émotions des gens. Parfois un peu trop parce qu’émotionnellement c’est très difficile de se soucier de tous les problèmes de tous les gens, surtout quand tu as une grosse équipe. Elle a une empathie que peu de gens ont. Et ça, c’est très fort, ça permet de maintenir la solidité de l’équipe ». De la famille de Mongi Slim, ancien ministre charismatique des Affaires étrangères tunisien, Zohra Slim a repris le flambeau en faisant rayonner à sa façon la Tunisie à l’international.

Mais, lnstaDeep n’est pas la seule du genre en Tunisie dans le domaine de l’IA. Beaucoup d’autres startups des plus florissantes s’y sont développées parmi lesquelles une autre success story « Enova Robotics », est un fabriquant de robot rondier intelligent et autonome P-Guard, le seul en Afrique. Cette startup a été déjà listée parmi les 17 les plus importants constructeurs robot dans le monde par le site de référence MarketDesk.

.

Pour les personnes qui n’ont jamais utilisé une IA, commencez par tester ChatGPT 3.5 sur https://chatgpt.com

.

.

.